Les pluies diluviennes qui tombent sur le Vietnam depuis juin et atteignent ces jours-ci (10-14/10) un niveau record, ne cessent d’occasionner sporadiquement des inondations dévastatrices dans tout le pays, qu’aggrave le déversement concomitant des eaux des centaines de stations hydro-électriques, en particulier des énormes centrales chinoises en amont des fleuves vietnamiens, dont les flots soudainement volumineux s’abattent sur les barrages locaux, lesquels se protègent en déversant eux-mêmes les eaux de leurs bassins hydrauliques.

Lire la suite